Décidément, l’électrique est la nouvelle ambition de tous les géants de l’automobile ! Nombreux sont les constructeurs à se lancer dans la conception de voitures 100 % électriques, sinon hybrides. Le dernier en date est l’Allemand Porsche. Dans un communiqué dévoilé en mars dernier, le groupe Volkswagen a annoncé la commercialisation prochaine de son premier véhicule 100 % électrique : la Mission E. Une démarche qui vise à s’ancrer un peu plus dans la transition énergétique et à fabriquer des voitures moins polluantes. Mais il s’agit surtout d’un pas de plus vers l’écomobilité électrique.

porche-mission-E-l'avenir-de-voiture-électrique-en-version-luxe

La Mission E, première Porsche 100 % électrique

“Un hommage à l’avenir” : c’est en ces termes que la marque décrit son nouveau bolide. Attendue pour fin 2019, si tout se déroule comme prévu, la Mission E a en effet tout d’une grande. Ses performances ont de quoi ravir les amateurs de sensations fortes : 250 km/h de vitesse de pointe, une puissance de 600 chevaux, et une autonomie avoisinant les 500 km. Mais le point d’orgue reste indéniablement son temps de charge : 15 minutes pour remplir 80 % de la batterie.

Côté design, la Mission E a tout d’une sportive élégante aux traits luxueux et raffinés… elle a tout d’une Porsche en somme. Mesurant quelque 4,80 mètres, la voiture est dotée de quatre portes et quatre sièges individuels. On y trouve également deux compartiments à bagages et deux moteurs individuels… électriques, de toute évidence. Cela veut dire que vous n’y verrez ni moteur thermique, ni tunnel d’arbre de transmission, et surtout aucun système d’échappement. Mais vous risquez d’être ébloui par son tableau de bord avec ses cadrans virtuels en technologie OLED. Entièrement novateur, il a surtout été conçu pour faciliter la conduite. Le futur, en somme.

PORCHE-ECOMOBILITE_VOITURES ELECTRIQUES

PORCHE MISSION E : L’AVENIR DE LA MOBILITÉ ELECTRIQUE HAUT DE GAMME

Six milliards investis pour l’électrification

La Mission E est impressionnante, mais elle n’est qu’un détail si l’on considère les projets de Porsche dans le domaine de l’électrique. Le constructeur de Stuttgart a prévu de passer la vitesse supérieure en plaçant son développement sous le signe de l’électrification. « Nous doublons ainsi les dépenses pour la mobilité électrique », a annoncé Oliver Blume, patron de la marque dans un communiqué. C’est donc pas moins de 6 milliards qui ont été débloqués pour mener ce projet à bien, dont 3 milliards ont d’ores et déjà été affectés à la production de la Mission E. Avec le reste, Porsche entend adapter ses sites de production, construire des stations de recharge, et investir un peu plus dans l’électrification de ses véhicules.

C’est un grand pas pour le kaiser de Stuttgart, que personne n’imaginait un jour se lancer dans l’électrique. Le pari est gagné (ou presque) avec la Mission E, qui devrait permettre au constructeur de faire une entrée fracassante dans la course aux voitures électriques… et ainsi rivaliser avec Tesla, dont le Model S s’est écoulé à 16 132 exemplaires en Europe.