Nous appeler
skip to Main Content
CONTACT COMMERCIAL : +33 1 84 14 63 03
UN MYTHE ITALIEN PASSE A L’ELECTRIQUE

UN MYTHE ITALIEN PASSE A l’ELECTRIQUE

Signe des temps ? Vespa, une icône du design industriel entre dans l’air de l’écomobilité. Etonnant ? Pas vraiment, pour le groupe Italien : « Le secteur de la mobilité fait face à un changement de décor qui pose les nouveaux défis de notre époque liés à l’environnement, à la pollution et à la qualité de vie. Dans ses développements les plus avancés, le moteur électrique est actuellement la solution privilégiée pour les exigences de cette nouvelle mobilité« . Il faut réduire les émissions de Carbone, or l’usage d’un 2 roues à batteries rechargeables permet de réduire l’empreinte carbone de 90 % (pour les deux roues, 70% pour les voitures électriques) et réduire les dépenses liées à la consommation d’énergie. Concernant la facture d’énergie, même si certains objectent que les scooters électriques coûtent plus cher à l’achat, sur le long terme, le gain est évident:  plus besoin d’essence! Finis les passages en station-service ! À l’heure où le prix des carburants ne fait qu’augmenter… Recharger la batterie de son scooter sur chez soi, grâce à une borne de recharge ou sur une prise électrique, ça fait plutôt rêver.

 

écomobilité_cityscoot_scooter_électrique_à_batterie-rechargeable

 

Peu encombrant et n’émettant pas de polluant au niveau local, le scooter électrique a le vent en poupe. Le succès de services partagés comme Cityscoot ou Coup ne fait que renforcer l’intérêt autour de ce type de véhicules. Piaggio réagit à l’occasion du Salon EICMA, grand-messe du deux-roues à Milan, en présentant une version électrique de sa mythique Vespa. Le Groupe Italien confirme :  » La Vespa Electrique sera avant tout une vraie Vespa, un véhicule doté de la toute dernière technologie électrique qui conservera toutes les fonctionnalités qui ont été vitales à son succès ». Le style, l’agilité, la facilité d’utilisation et le plaisir de conduite seront les mêmes que ceux de la Vespa, avec des solutions de connectivité technologiques et innovantes.

Basée sur le Sprint, la Vespa Elletrica entre dans la catégorie des scooters sans permis, équivalent 50 cm3. Il ne s’agit donc pas d’un concurrent du BMW C-Evolution, aux performances autrement plus élevées. Ici, comme le veut la réglementation, la vitesse de pointe est limitée à 45 km/h. Et la puissance s’élève à seulement 4 kW en crête et 2 kW en continu, avec un couple de 200 Nm. Pour autant, du fait d’un couple disponible instantanément au démarrage, Piaggio promet des accélérations supérieures à la Vespa thermique qui développe 4 kW en continu. Et la vivacité s’annonce supérieure à celle du scooter Unu (lire notre essai du scooter électrique Unu), qui se limite à 3 kW, voire 2 kW ou même 1 kW en version d’entrée de gamme.

Vespa à l’heure de l’écomobilité

 

électromobilité_vespa_électriques_à_batteries rechargeables

 

« Avec la gamme Elettrica, nous voulons démontrer que la Vespa peut s’adapter aux nouvelles technologies tout en gardant son originalité » explique Marco Lambri, responsable du centre de design Piaggo. L’électrification de la Vespa constitue un enjeu de taille pour Piaggo d’autant que cette icône du design italien reste aujourd’hui un produit phare dans le groupe et évidemment un best seller avec plus de 18 millions d’exemplaires produits. Depuis que la famille Piaggo a revendu à la Holding Immsi en 200′, la production de Vespa a presque doublée passant de 100 000 en 2006 exemplaires à 180 000 exemplaires en 2017, avec des ventes en hausse de 10 % l’an, D’autre part, Piaggo représente un part de 24,2 % sur le marché sur Scooter en Europe.

La Vespa Elletrica existe aussi en hybride

C’est à une batterie au lithium que la Vespa Elletrica fait appel. Située sous le coffre, celle-ci n’en grève pas trop son volume. Piaggio affirme qu’il est toujours possible d’y loger un casque jet. La capacité de la batterie n’est pas communiqué, mais le constructeur annonce une autonomie de 100 km dans la circulation urbaine, assez favorable à ce type de véhicules. En effet, la Vespa Ellectrica dispose d’un système de récupération d’énergie à la décélération. La charge s’opère en quatre heures.

Il existe sur le marché d’autres scooters électriques, à commencer par la récents Unu et Niu, mais aussi la gamme Govecs. Par contre, Piaggio entend jeter un pavé dans la mare avec la Vespa Elletrica X, en lançant le premier scooter hybride à prolongateur d’autonomie. Contrairement au défunt Piaggio MP3 hybride ou au Honda PCX hybride récemment présenté au Salon de Tokyo, ce modèle n’est jamais entraîné par son moteur thermique. Ici, son générateur à essence se contente de recharger la batterie lorsque celle-ci atteint un niveau de charge trop faible. Pour pouvoir loger ce moteur et son réservoir d’essence de 3 litres sans trop sacrifier le coffre, la batterie est réduite de moitié. Ainsi, l’autonomie en mode tout électrique est de 50 km, le moteur thermique permettant de parcourir 150 km de plus.

Le modèle électrique sera produit dans l’usine de Pontedera, berceau historique de Piaggo ou est également le Piaggo MP3 à trois roues d’ou sortent 1/3 de la production Piaggo (130 000 sur 350 000 véhicules produits chaque année). Ce qui confirme l’ancrage territorial de la marque italienne.

Back To Top
Nous contacter